ALLEZ LES BLEUS

1 THE DARLEY SERIES

#DARLEYSERIES : ALLEZ LES BLEUS !


Les #DarleySeries, ce sont trois championnats pour poulains et pouliches de 2 ans sur 1 100 et 1 200 mètres de juillet à août : 


Le Darley Prix Robert Papin (Gr2) le 21 juillet à Maisons-Laffitte

Le Darley Prix de Cabourg (Gr3) le 28 juillet à Deauville

Le Darley Prix Morny (Gr1) le 18 août à Deauville.


darley.jpg


**Les haras Darley sont un partenaire historique de France Galop.**


Darley parraine la journée des Darley Prix Morny (Gr1) également composée du Darley Prix Jean Romanet (Gr1) depuis 2006. Au cœur du meeting Barrière de Deauville, en août autour des ventes de yearlings, ce partenariat permet à Darley de mettre en valeur la qualité exceptionnelle de ses étalons aux quatre coins du globe grâce à la renommée internationale de ce calendrier.

Cette année comme en 2018, Darley sera également associé à deux tremplins traditionnels vers le Darley Prix Morny, qui a lieu cette année le 18 août, comme toujours à Deauville. Il s’agit du Darley Prix Robert Papin (Gr2) et du Darley Prix Cabourg (Gr3). Ces deux championnats de poulains et de pouliches de 2ans se disputent respectivement les 21 juillet sur 1 100 mètres à Maisons-Laffitte et le 28 juillet sur 1 200 mètres à Deauville.


Ces trois courses de Groupe de 2 ans qui ont consacré de nombreux jeunes champions par le passé formeront ainsi les Darley Series.

Les éleveurs du lauréat du Darley Prix Morny, la finale des Darley Series, gagneront un avoir de 10 000 € sur une saillie d’un étalon Darley en 2019. Si le vainqueur avait préalablement remporté le Darley Prix Robert Papin ou le Darley Prix de Cabourg, cet avoir serait porté à 20 000 €.

En outre, les propriétaires de chacune des trois épreuves Darley Series seront invités à la présentation des étalons Darley en 2020.


darley3.jpg
2 ACTUALITÉS

**Retour sur l'édition 2018**


#DARLEYSERIES : DARLEY MORNY : PRETTY POLLYANNA, EN POULICHE DE FER


18mornymontage.jpg


Gagnante par sept longueurs d’une course de Groupe 2 à Newmarket lors de sa précédente sortie en 2018, l’anglaise Pretty Pollyanna (Oasis Dream) a tenu bon pour remporter le Darley Prix Morny (Gr1) 2018 de bout en bout malgré l’attaque de sa compatriote Signora Cabello (Camacho) dans les deux cents derniers mètres. True Mason (Mayson), premier mâle à l’arrivée, termine troisième à quatre longueurs. 


Les trois premiers de ce championnat des 2ans, finale des #DarleySeries, sont donc entraînés en Grande-Bretagne. 


Le quatrième, Land Force (No Nay Never) est irlandais, et le premier français, Sexy Metro (Diamond Green), est cinquième.

Pretty Pollyanna a été élevée au haras historique Middle Park Stud, qui appartient à son propriétaire Bill Gredley, dont le fils Tim est aussi un directeur. La pouliche est passée en vente à Newmarket mais elle a été rachetée 50 000 £. 


Sa deuxième mère Friendlier (Zafonic) est une sœur de la grande championne User Friendly, qui fut une des meilleures pouliches à se produire sous les couleurs des Gredley.


Grâce au succès de son éleveur, Bill Gredley a bénéficié d'un avoir de 10 000 € pour une saillie d'un étalon de Darley, lot promis au gagnant de la finale des toutes nouvelles #DarleySeries.



18papinsignoracabello-scoopdyga.jpg



#DARLEYSERIES : UN MORNY DE HAUT VOL



La crème de la jeune génération s'est donné rendez-vous l'année dernière à Deauville au départ du Darley Prix Morny (Gr1), finale des #DarleySeries. Neuf poulains et pouliches de 2ans ont été confirmés sur les 1 200 mètres en ligne droite du premier Groupe 1 français de la promotion. On retrouve naturellement les lauréates des deux précédentes #DarleySeries, à savoir Signora Cabello (Camacho), gagnante du Darley Prix Robert Papin (Gr2) à Maisons-Laffitte, et Comedy (Dandy Man), qui vient de s’imposer dans le Darley Prix de Cabourg (Gr3) à Deauville.


Nous avons retrouvé deux poulains de premier plan venus d’Irlande avec Land Force (No Nay Never), qui a remporté les Qatar Richmond Stakes (Gr2) 2018 à Goodwood, et So Perfect (Scat Daddy), deuxième des Keeneland Phoenix Stakes (Gr1) 2018 au Curragh. Pretty Pollyanna (Oasis Dream)a gagné par sept longueurs un Groupe 2 à Newmarket et a depuis visé ce Darley Prix Morny très relevé.


Côté français, nous avions misé sur Sexy Metro (Diamond Green) et Simply Striking (Kheleyf), respectivement deuxième et cinquième du Darley Prix Robert Papin 2018, mais battus d’une encolure et d’une longueur seulement sur une distance de cent mètres plus courte.


Darley, qui regroupe les élevages du cheik Mohammed Al Maktoum, émir de Dubaï, parraine l’ensemble de la journée et notamment les trois autres courses de Groupe de ce dimanche de haut vol, à savoir le Darley Prix Jean Romanet (Gr1), le Darley Prix de Pomone (Gr2) et le Darley Prix Kergorlay (Gr2). Dix juments de 4ans et plus sont au départ du Darley Prix Jean Romanet avec à leur tête Bateel (Dubawi), gagnate du Prix Corrida (Gr2) pour sa rentrée, face aux redoutables gagnantes de Groupe 1 anglaises et irlandaises que sont Rhododendron (Galileo) et Urban Fox (Foxwedge), entre autres.



18cabourgcomedy-scoopdyga.jpg


#DARLEYSERIES : L'ANGLAISE COMEDY GAGNE LA DEUXIÈME ÉTAPE


Entraînée en Grande-Bretagne par Karl Burke, la pouliche Comedy (Dandy Man) a remporté en 2018 le Darley Prix de Cabourg (Gr3) sans jamais avoir concédé le commandement. Au bout des 1 200 mètres de la course, son jockey Ben Curtis l'a sollicitée pour résister à Kodyanna (Kodiac), également entraînée en Grande-Bretagne mais montée par le jockey belge Christophe Soumillon. Le premier français au départ, We Go (No Nay Never) a pris la troisième place en retrait.

Comedy a été payée 21 000 € yearling aux ventes Goffs mais elle n'a pas atteint son prix de réserve à la Breeze-Up Goffs l'année dernière.



18darley-scoopdyga.jpg


#DARLEYSERIES : VEILLÉE D'ARMES AUTOUR DU DARLEY PRIX MORNY


Six candidats ont été maintenus au départ du Darley Prix de Cabourg (Gr3), le dimanche 29 juillet 2018, premier rendez-vous dominical du meeting de Deauville Barrière l'année dernière. 


Le  Darley Prix de Cabourg (Gr3) est la deuxième des trois étapes des  #DarleySeries avant la finale : le Darley Prix Morny (Gr1),  dont cette nouvelle édition est déjà très prometteuse. En effet, en 2018 la presse anglaise s’est déjà fait l’écho d’une participation au Darley Prix Morny d’une des révélations du meeting royal d’Ascot, Calyx (Kingman), impressionnant lauréat des Coventry Stakes (Gr2) et invaincu en deux sorties. Pretty Pollyanna (Oasis Dream), qui a remporté par sept longueurs les Duchess of  Cambridge Stakes (Gr2) à Newmarket, est également pressentie pour  traverser la Manche, selon son entraîneur Michael Bell.



18papinsignoracabello-scoopdyga.jpg


SIGNORA CABELLO OUVRE LE BAL DES #DARLEYSERIES À MAISONS-LAFFITTE



Favorite sur la foi de sa victoire dans les Queen Mary Stakes (Gr2) le 20 juin 2018 au meeting royal d’Ascot en Angleterre, Signora Cabello (Camacho) a remporté l'année denrière le Darley Prix Robert Papin (Gr2), première manche des #DarleySeries à Maisons-Laffitte.

Entraînée dans le Yorkshire par John Quinn, la pouliche a résisté jusqu’au bout à l’attaque du poulain français Sexy Metro (Diamond Green), battu d’une encolure après avoir semblé en mesure de dépasser la gagnante à cent mètres du but.

Le Darley Prix de Cabourg (Gr3), dans lequel 33 poulains et pouliches sont engagés, se dispute sur la ligne droite de Deauville pour désigner les principaux challengers des lauréats du Darley Prix Robert Papin dans la jeune génération.

Élevée en Irlande, Signora Cabello appartient à Phoenix Thoroughbred et Zen Partnership. Elle a coûté 20 000 £ yearling aux ventes Tattersalls de Newmarket, où l’ont achetée Richard Knight Bloodstock et Sean Quinn. Comme le champion sprinter Kingsgate Native (Mujadil), elle a pour 3ème mère Spanish Habit (Habitat), la mère de la classique Las Meninas (Glenstal).



18norfolkstakes-scoopdyga.jpg


PRIX ROBERT PAPIN : ROYAL ASCOT S'INVITE DANS LES #DARLEYSERIES



Comme le tenant du titre Unfortunately (Society Rock), huit des onze candidats au Darley Prix Robert Papin venaient de Grande-Bretagne. Seuls les invaincus Sexy Metro (Diamond Green) et Simply Striking (Kheleyf) portent les couleurs de l’entraînement français dans cette spécialité très britannique de la vitesse pour poulains précoces. 


Le premier est entraîné à Mont-de-Marsan par Didier Guillemin pour Gérard Augustin-Normand, Alain Jathière et Jules Ouaki, tandis que le second est à Chantilly chez Mauricio Delcher-Sanchez, qui le prépare pour Pandora Racing et Ahmed Mouknass. L’italien You Better Run (Thewayyouare) complète le peloton.


On note la présence de Pocket Dynamo (Dialed In), deuxième des Norfolk Stakes (Gr2) au meeting royal d’Ascot en 2018, où une autre candidate, Signora Cabello (Camacho) avait remporté les Queen Mary Stakes (Gr2). C’est aussi à Ascot que Soldier’s Call (Showcasing), toujours en lice à Maisons-Laffitte, avait gagné les Windsor Castle Stakes (L). Comme prévu, Little Kim (Garswood), lauréate dernièrement du Prix du Bois (Gr3), est dans la liste. Elle est entraînée par Karl Burke, comme le tenant du titre…





31 ENGAGÉS DANS LE DARLEY PRIX DE CABOURG, 2ème MANCHE DES #DARLEYSERIES


820x500deauvilledarleyscoopdyga.jpg


Dix-huit poulains et treize pouliches de 2 ans, dont un tiers basés en France, ont fait acte de candidature, en 2018, dans le Darley Prix de Cabourg (Gr3), deuxième manche des DarleySeries après le Darley Prix Robert Papin (Gr2).


Disputée sur 1 200 mètres, cette épreuve se déroule dans le cadre de la journée du Prix Rothschild (Gr1), premier grand rendez-vous du Meeting de Deauville Barrière. 


Dabirsim et Ervedya sont les derniers champions à s’y être produit avant de gagner au niveau Groupe 1. 

Le premier cité avait ainsi réalisé le doublé avec le Darley Prix Morny (Gr1) , programmé cet été le 19 août et troisième manche des Darley Series.


En 2018, l’entraîneur français Freddy Head a gagné les deux dernières éditions du Prix de Cabourg avec Alrahma puis Tantatheem, deux pouliches défendant les couleurs du cheik Hamdan Al Maktoum. 

La première avait d’ailleurs pris la deuxième place dans la foulée du Darley Prix Morny remporté par l’américaine Lady Aurelia en 2016.


En revanche, quatorze des quinze dernières éditions du Darley Prix de Cabourg sont revenues à des pur-sang entraînés en France.


19 ENGAGÉS DANS LE "PAPIN", 1ère ÉTAPE DES #DARLEYSERIES


engagé papin.jpg


Dix-neuf poulains et pouliches de 2 ans ont été engagés dans le Darley Prix Robert Papin (Gr2), première manche des Darley Series


Sur une distance de 1 100 mètres (ligne droite), ce Groupe 2 révélateur de nombreux champions sera suivi dans les Darley Series par le Darley Prix de Cabourg (Gr3), deuxième étape de ce challenge disputée sur 1 200 mètres, avant la finale du Darley Prix Morny (Gr1), dans le cadre d’une réunion qui comprend aussi le Darley Prix Jean Romanet (Gr1), le Darley Prix Kergorlay (Gr2) et le Darley Prix de Pomone (Gr2).


Parmi les dix-neuf engagés du « Papin » en 2018, on se rappel de la présence de Little Kim (Garswood), gagnante mardi du Prix du Bois (Gr3) à Deauville pour Karl Burke, du français Sexy Metro (Diamond Green), invaincu en deux courses et lauréat du Prix La Flèche (L), de l’anglais Soldier Call (Showcasing), vainqueur dans une Listed au meeting royal d’Ascot 2018, ou Comedy (Dandy Man), un autre pensionnaire de Karl Burke -entraîneur tentant du titre avec Unfortunately.


Rappelons que Darley offre à l’éleveur du gagnant du Darley Prix Morny un avoir de 10 000 € sur une saillie de Darley, somme portée à 20 000 € si le gagnant a déjà remporté une des deux premières étapes, comme Unfortunately l’an dernier, vainqueur du Prix Robert Papin puis du Darley Prix Morny…



LITTLE KIM SORT DU BOIS


little-kim.jpg


Course de Groupe de 2ans, le Prix du Bois (Gr3) réunissait l'année dernière huit pouliches face à un mâle sur les 1 000 mètres en ligne droite de Deauville-Touques.


L’anglaise Little Kim (Garswood) a eu le dernier mot sur l’américaine et favorite Chelsea Cloisters (First Samurai), qu’elle a dominé de plus d’une longueur après s’être rapprochée en pleine piste dans les derniers quatre cents mètres. La deuxième devance d’une courte tête seulement une autre britannique, Shumookhi (Society Rock), après avoir mené toute la course.


Les trois premières venaient de participer au meeting royal d’Ascot 2018, où elles avaient terminé respectivement huitième, onzième et dixième des Queen Mary Stakes (Gr2).


La lauréate portait les couleurs de Nick Bradley Racing 35, l’écurie Sohi et Karl Burke, son entraîneur. C’est aussi lui qui prépara en 2017 Unfortunately, vainqueur successivement du Prix Robert Papin (Gr2) 2018 à Maisons-Laffitte puis du Darley Prix Morny (Gr1) 2018 sur les 1 200 mètres de Deauville.



3 INFOS PRATIQUES


**COMMENT VENIR À L'HIPPODROME DE MAISONS-LAFFITTE ?**


1 avenue de la Pelouse - 78 600 Maisons-Laffitte


RATP

RER A direction Cergy 


TRAIN

Gare Saint-Lazare, ligne L arrêt Maisons-Laffitte 


TAXI
Place de la Libération - Tel.: 01 39 62 21 72


VOITURE

De Paris La Défense - Pont de Bezons: après le pont de Sartrouville, tourner à droite.

De Pontoise, Poissy et Versailles, Saint-Germain en Laye, centre-ville de Maisons-Laffitte : franchir les grilles d'entrée du parc, aller tout droit jusqu'à la place Wagram, puis prendre la 2ème rue à droite





**COMMENT VENIR À L'HIPPODROME DE DEAUVILLE - LA TOUQUES ?**



45 avenue Hocquart de Turtot 14 800 Deauville


TRAIN

Deauville (départ de Paris Saint-Lazare) // Tel : 3635


VOITURE

Autoroute A13 Paris-Caen :
Prendre l’embranchement direction Deauville
Suivre la route jusqu’au centre-ville
Après la gare, prendre à gauche : avenue de la République
Avant l’église, tourner à gauche en direction de Saint Arnoult
L’hippodrome est à 400m sur la gauche.


LES ÉTAPES

1 DARLEY PRIX ROBERT PAPIN


DIMANCHE 21 JUILLET : DARLEY PRIX ROBERT PAPIN


Hippodrome de Maisons-Laffitte - 2 ans, 1.100 mètres


Cette course fut créée en 1892 à Maisons-Laffitte sous le nom d'Omnium de Deux Ans. C'est en 1928 qu'elle prit sa nouvelle appellation pour commémorer le souvenir d'un président de la Société Sportive d'Encouragement.


Robert Papin (1848-1926)


Après la guerre de 1870, Robert Papin avait collaboré à des journaux hippiques sous le pseudonyme de Robert de Lizy, nom qu'il avait gardé comme propriétaire de chevaux courant sous ses couleurs (casaque bleu clair, toque idem). En 1887, il fut un des trois membres fondateurs de la Société Sportive d'Encouragement avec Alfred de Rollepot et Eugène Adam, le président, dont il devint le bras droit. Après le décès d'Eugène Adam, il lui succéda le 4 juin 1904 à la présidence qu'il assura jusqu'à sa mort en novembre 1926. Robert Papin fut à l'origine de l'expansion de la Société Sportive au cours des trois premières décennies du XXe siècle.


Record de la course : 1'3''2 en 2007 par Natagora


Tenant du titre 2018 :

Signora Cabello (F2, IRE, par Camacho), appartenant à Phoenix Thoroughbred et Zen Racing, élevée par Diomed Bloodstock, entraînée par John Quinn, montée par Lanfranco Dettori


prixrobertpapin.jpg
2 DARLEY PRIX DE CABOURG


DIMANCHE 28 JUILLET : DARLEY PRIX DE CABOURG


Hippodrome de Deauville -La Touques - 2 ans, 1.200 mètres


Cette course fut créée en 1921 par la Société d’Encouragement qui venait d’absorber, en début d’année, la Société des Courses de Deauville à la suite du décès de son président le comte Jacques Le Marois. Elle constitue une des étapes vers le Darley Prix Morny et s’est toujours disputée sur l’hippodrome de Touques. Le Prix de Cabourg fut élevé au rang de courses de Groupe 3 en 1988.


Historique :

Il fallut attendre 56 ans avant de voir un lauréat du Prix de Cabourg remporter ensuite le Prix Morny. Cette « première » fut réalisée par Super Concorde (1977). Et seulement cinq autres chevaux l’ont imité.


Tenant du titre : Comedy (F2, IRE, par Dandy Man), appartenant à Keller/Redvers/Donald, élevée par John Hutchinson, entraînée par Karl Burke, montée par Ben Anthony Curtis


prixcabourg2.jpg
3 DARLEY PRIX MORNY

DIMANCHE 19 AOÛT : DARLEY PRIX MORNY


Hippodrome Deauville - La Touques - 2 ans, 1.200 mètres, 350 000 €


Une des plus anciennes courses de France, créée dès la deuxième année du lancement de Deauville en 1865, c’est aussi le premier Groupe 1 de la saison pour les 2 ans. Malgré cette situation, il a souvent révélé le champion de la fin de saison. Son nom rend hommage au Duc de Morny, demi-frère de Napoléon III qui créa Longchamp, le Grand Prix de Paris et les courses de Deauville !


Record de la course : 1'07''90 en 2009 (ARCANO)


Tenant du titre : Pretty Pollyanna (F2, GB, Oasis Dream), appartenant à W. J. & T.C.O. Gredley, élevée par Stetchworth Park Stud & Middle Park Stud, entraînée par Michael Bell, montée par Silvestre De Sousa.


prixmorny1.jpg

DARLEY

1 LA MARQUE


DARLEY : LES ÉTALONS DE DUBAÏ AU SERVICE DES ÉLEVEURS


La marque Darley désigne l’élevage international de pur-sang créé en 1981 par Mohammed ben Rachid Al Maktoum, émir de Dubaï et vice-président des Émirats arabes unis. Ce nom est inspiré par celui d’un des trois chevaux arabes purs, Darley Arabian (1700-1730), d’où descendent tous les pur-sang dans le monde, remémorant ainsi les origines arabes du cheval de course.


top1.png


Étant donné sa stratégie très volontariste et son implication dans la mondialisation des courses de pur-sang qui s’est a eu lieu à partir des années 80, cheik Mohammed Al Maktoum est devenu un des personnages les plus influents de la planète hippique, en Europe aux Etats-Unis, mais aussi en Australie et au Japon, où il est devenu un des premiers propriétaires étrangers à obtenir le droit de faire courir.


Le cheik Mohammed a aussi utilisé les courses pour faire de Dubaï la métropole cosmopolite qu’elle est devenue aujourd’hui, en créant tour à tour le champ de course de Nad El Sheba puis celui de Meydan, un des plus grands hippodromes du monde, où se déroule chaque année en mars la course la plus riche du programme international, la Dubai World Cup et ses 10 millions de dollars d’allocations


mohammed.jpg


Darley, pour sa part, propose les services de ses 52 étalons dans six pays à travers le monde, et plusieurs centaines de poulains naissent chaque année sous sa bannière. La plupart se distinguent ensuite pour la casaque du cheik Mohammed Al Maktoum (créée en 1978) ou celle, dubaïote, de Godolphin, créée en 1994 par les frères Al Maktoum pour promouvoir l’émirat à travers le monde.


Le nom de Darley est associé depuis 2006 à la journée du Darley Prix Morny et du Darley Prix Jean Romanet, deux des cinq Groupes 1 du meeting estival de Deauville, mais aussi au Darley Prix Kergorlay (Groupe 2), également disputé ce jour-là. 


Depuis 2018, Darley est aussi associé aux Darley Prix Robert Papin (Gr2) et Prix de Cabourg (Gr3), deux tremplins majeurs vers le Darley Prix Morny à travers un format inédit en France, les #DarleySeries.